Voiture thermique ou électrique : quelle motorisation choisir ?

Avec des motorisations toujours plus performantes et sophistiquées, les voitures neuves et récentes tendent à mettre en concurrence deux types de moteurs ayant chacun leurs qualités : le moteur électrique et le moteur thermique. Entre les performances d’un moteur essence, la longévité du moteur diesel, et la faible consommation de la voiture électrique, certains automobilistes hésitent longtemps.

Mais que faut-il choisir : voiture thermique ou électrique ?

La voiture thermique : des moteurs fiables et une flexibilité qui est toujours appréciée

Une chose est sûre : la voiture thermique est indéniablement celle qui coûte le moins cher à l’achat. Et cet atout est loin d’être seul. D’ailleurs, les chiffres vont dans ce sens avec un trophée de la voiture neuve la plus vendue décerné à la Peugeot 208 en avril 2024 ! Toujours aussi populaire sur le marché automobile français du neuf et de l’occasion, la Renault Clio suit l’incontournable 208 du Lion d’assez près.

Une efficacité qui n’est plus à prouver : les motorisations essence et diesel

Contrairement aux voitures électriques, les voitures thermiques n’ont aucune limite en matière d’autonomie. Que vous optiez pour un moteur essence ou pour un moteur diesel, sachez que les deux motorisations sont réputées pour leur grande fiabilité. On associe néanmoins une plus grande longévité au moteur diesel. De plus, un véhicule diesel consomme généralement moins qu’un véhicule essence. Du côté de la voiture à moteur essence, on lui associe une plus grande réactivité à bas régime ainsi qu’un coût d’achat moins élevé que n’importe quelle autre motorisation.
Autre avantage de la voiture thermique : le carburant. Effectivement, si vous faites le choix d’un modèle thermique, il vous suffira de faire le plein dans une station essence classique.

Un large choix de véhicules thermiques sur le marché du neuf et de l’occasion

Monospace, SUV, crossover, citadine, berline, utilitaire… Ou encore, voitures thermiques à 2, 4, 6, ou 8 cylindres… La voiture thermique laisse un choix plus que varié de motorisations, de carrosseries et de finitions. Effectivement, implantées sur un marché très mature, les voitures thermiques se déclinent au fil des avancées technologiques et des préférences des automobilistes. Au fil des restylages, certains modèles auto incontournables offrent d’ailleurs une esthétique et un confort de conduite toujours plus poussés. On pense, par exemple, à la nouvelle Volkswagen Golf 8 qui allie un excellent confort de conduite à des technologies embarquées très poussées !

La normalisation de la voiture électrique : une forte progression de la voiture électrique ?

En 2023, la part de marché de la voiture électrique sur la scène automobile a explosé en passant de 2 % à presque 16 %. Néanmoins, la revue du bonus et du malus écologique à l’aube de l’année 2024 a participé à la baisse des parts de marché de la voiture électrique en matière de ventes au sein de l’Union européenne.
Mais on peut dorénavant dire que l’achat d’une voiture électrique n’a plus rien d'exceptionnel du côté des automobilistes français. Le véhicule électrique remporte d’ailleurs un certain succès du côté des grandes marques. Pourquoi ? La réponse en 5 points !

L’électrification soutenue par les mastodontes de l’automobile et l’État

Renault, Peugeot, Dacia, Toyota : les marques automobiles les plus fiables se sont toutes introduites sur le segment automobile 100 % électrique avec des modèles qui ont déjà fait leurs preuves comme la Mégane E-Tech, la Renault Zoé, la Dacia Spring, et la Toyota bZ4X.
Les aides de l’État encouragent également les automobilistes à se lancer. Bien qu’en baisse, la prime à la conversion et le bonus écologique permettent de réduire drastiquement le prix d’achat d’une voiture électrique neuve ou d’occasion. Parallèlement au bonus écologique, il y a également une vraie volonté de réduire ses émissions de CO2 et sa consommation de carburant. Sur ces deux points, la voiture électrique est la grande gagnante.

Un point positif du côté de la recharge

Parallèlement à la multiplication des modèles auto 100% électriques, les points de recharge électrique se multiplient. De nombreuses bornes de recharge rapide font le bonheur des automobilistes ayant déjà adopté la voiture électrique pour leurs petits et longs trajets. Notons également qu’à l’aide d’une simple prise traditionnelle et d’une dizaine d’heures, on peut largement recharger une voiture électrique. Certains modèles de voitures électriques proposent néanmoins un système de charge rapide pouvant avoisiner les 30 minutes pour les plus pressés.

De belles performances pour peu d’entretien

Les performances des voitures 100% électriques sont remarquables bien qu’elles nécessitent d’être régulièrement chargées. Après Tesla, Jaguar, et Audi, des modèles bon marché signés Hyundai ou Kia proposent des batteries très puissantes. Comptez une autonomie d’environ 400 km pour une voiture électrique pas chère comme la Hyundai Kona et la Kia Niro.

Pour finir, les voitures électriques sont aussi les grandes gagnantes du côté de l’entretien. Eh oui, ces dernières ne contiennent que très peu de pièces soumises à l’usure. Voilà pourquoi une voiture électrique coûte moins cher à entretenir. Par exemple, aucune voiture de ce segment automobile n’a besoin d’aucune vidange ! De plus, la lubrification des pièces en mouvement d’une voiture électrique est moindre, voire inexistante.